Accueil | Newsletter | Sortie du rapport annuel 2017

La revue du Groupe URD

Outils et méthodes

Quality & Accountability COMPAS COMPAS Qualité & Redevabilité
CHS Norme humanitaire fondamentale (CHS)
Pictogrammme Sigmah Logiciel Sigmah
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Formation Environnement
Pictogrammme brochure Manuel participation
Pictogrammme globe terrestre "Mission Qualité"
Pictogrammme PRECIS Humatem Méthode PRECIS

Sortie du rapport annuel 2017

À l’heure où je prends la plume pour écrire ce rapport moral, comment ne pas évoquer Claire Pirotte, co-fondatrice du Groupe URD, me demandant, pour affronter la Camarde qui l’a finalement emportée en début 2018, de me présenter en juillet 2017 à la présidence du Groupe URD. Femme engagée, généreuse, elle est partie en laissant un Groupe URD impliqué dans les grandes crises du monde et tentant d’y apporter avec toute son énergie un peu de réflexion créatrice.

2017 a été une année chargée, durant laquelle l’équipe s’est déployée du Népal à la Colombie, en passant par le Sahel, la région du lac Tchad, les pourtours de la crise syrienne, le conflit en Birmanie, etc. Dans le cadre de la préparation du prochain rapport sur l’état du système humanitaire mondial, le réseau ALNAP nous a chargé de collecter les voix des populations et des acteurs locaux dans plus de 15 pays touchés par des crises et en particulier au Liban, au Kenya, au Yémen, au Mali et au Bangladesh afin de nourrir 5 études de cas.

Et une année au cœur d’enjeux sensibles : les critères et processus d’allocation des fonds des bailleurs ; les modes de mobilisation des moyens militaires et de défense civile dans le cadre de catastrophes naturelles ou de crises sanitaires ; l’évaluation de la réponse au choléra au Yémen ne représentent qu’une petite partie des sujets traités.

Renouant avec notre pratique des Observatoires testés en Afghanistan, au Tchad et en Haïti, nous avons préparé le lancement en 2018 de deux nouvelles initiatives d’appui à la gestion agile pour de nombreux opérateurs : au Mali, dans le cadre d’un programme de la Commission européenne, et sur la région du Lac Tchad, en partenariat avec ACF et CARE sur financements de l’AFD et de l’UE.

Nous avons commandité par ailleurs l’évaluation du projet Sigmah afin de tirer les leçons de cette expérience initiée il y a 10 ans et d’explorer les solutions pour pérenniser les fruits de cette aventure collective.

Et nous avons bien sûr tenté d’être présent dans les grands débats de l’année auprès de nombreux interlocuteurs : au sein du réseau des think tanks humanitaires autour d’OCHA ; en appui aux bailleurs (DG ECHO, DEVCO, DFID, DANIDA, OFDA, France) ; auprès des ONG (localisation de l’aide, réflexion sur les migrations en Europe, gestion des risques de désastre, etc.).

La qualité du fonctionnement collectif en interne, la cohésion entre le CA, la direction et l’équipe, tant défendue par Claire, sont au cœur des efforts que la vice-présidente Anne-Marie Mounier et moi-même avons déployés en 2017 et comptons bien poursuivre en 2018.

Le Groupe URD consolide sa trajectoire, acteur reconnu du monde de la pensée sur l’humanitaire et la gestion de crise, contraint à l’humilité, par le contact permanent avec les populations vivant et survivant aux crises et témoin de leur extraordinaire résilience.

Monique Cardot
Présidente

Anne-Marie Mounier
Vice-présidente